9 pays lancent l’Alliance du Routier

9 pays lancent l’Alliance du Routier

À l’initiative du Scretéiare d’État chargé des transports, de la Mer et de la Pêche, Alain Vidalies, 9 pays lancent l’Alliance du Routier, une initiative visant à régler les problèmes connus par le transport routier de marchandises européen.

L’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, la France, l’Italie, le Luxembourg, la Norvège et la Suède dénoncent notamment le dumping social, c’est-à-dire la concurrence déloyale faite par les pays en voie de développement aux pays développés.

Selon l’Alliance nouvellement créée, le transport de marchandise connaît un « recours à la fraude sophistiquée et au détournement des règles du marché intérieur et du droit du travail », qui crée de fait une concurrence rude à battre.

Avec la création de l’Alliance, les pays signataires ont aussi signé un plan d’action en 8 mesures, qui repose sur deux objectifs :

  • Faire converger certaines mesures nationales d’application de la réglementation européenne pour faciliter leur application
  • Améliorer les pratiques de contrôles et renforcer la coopération pour lutter plus efficacement contre la fraude.

Pour le Secrétaire d’État Alain Vidalies, la signature de l’Alliance est une avancée significative :

« Avec l’Alliance du routier, nous nous engageons aujourd’hui ensemble dans une démarche qui se veut collective, ouverte et positive. Nous voyons l’Europe du transport routier avec la même ambition : améliorer le cadre des travailleurs, simplifier le travail des entreprises dans un marché vraiment juste.

Je suis convaincu que la réponse au dumping social dans le transport routier doit d’abord venir de l’Europe. Il n’y aurait rien de pire que de se renfermer sur nos frontières pour répondre aux craintes ou à l’exaspération exprimées par nos citoyens, nos entreprises et nos travailleurs « 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *