Clauger lance sa nouvelle gamme de média filtrant

Clauger lance sa nouvelle gamme de média filtrant

La filtration est un procédé très prisé dans les industries dans lesquelles les nuisances olfactives et les pollutions atmosphériques posent souvent problème.

Spécialiste du service et de la maintenance en froid industriel, Clauger lance sa toute nouvelle gamme de media filtrant. Il s’agit d’une unité qui permet de piéger les gaz nocifs, les gaz corrosifs, les composés organiques volatils (COV), etc.

Des absorbeurs et catalyseurs plus performants

Cette nouvelle mouture de Clauger est dotée d’absorbeurs et de catalyseurs fiables. Leur performance et leur durée de vie sont largement supérieures à celles d’un média filtrant classique.

Le produit est proposé sous la forme de caissons prêts à l’emploi et peut traiter l’air à un débit de 200 à 50 000 Nm3/h.

Ce média filtrant peut s’adapter à de nombreux types de composés comme le SO2, le H2S, les Dioxines, les Métaux, et bien d’autres. Il peut même filtrer d’autres composés que le charbon actif classique ne peut pas piéger facilement (formaldéhyde, les composés azotés, etc.).

Il peut traiter entre 40 et 50 kg de H2S pour 100 kg de produits, contre 20 à 25 kg pour le charbon actif. Il offre également un rendement opératoire de plus de 98 %.

Un produit qui sécurise l’utilisateur et qui protège l’environnement

Grâce à l’option Plug & Play du média filtrant, les opérateurs ne courent aucun risque puisqu’il n’entre pas en contact direct avec le média pollué pendant les opérations de maintenance.

Il est aussi à noter que le média filtrant de Clauger est plus respectueux de l’environnement. Sa durée de vie est plus longue comparée aux technologies traditionnelles. Autrement dit, il permet donc de réduire l’impact environnemental.

Ce qui rend ce filtre encore plus intéressant, c’est qui permet de réaliser jusqu’à 6 à 8 passages. Cela permet de diviser par 3 (voire 4) les coûts de traitement du H2S et de profiter d’un meilleur bilan carbone par rapport au charbon actif classique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *