Engie et RWE pour une alliance franco-allemande de l’énergie ?

Engie et RWE pour une alliance franco-allemande de l’énergie ?

Selon les infos de Reuters, les deux groupes Engie et RWE envisagent de mettre en place une alliance franco-allemande dans le secteur de l’énergie.

Pour l’un des scenarios possibles, le fournisseur d’électricité et de gaz naturel Engie pourrait prendre une participation de la filiale du groupe allemand RWE, Innogy. En conséquence, Innogy pourrait devenir actionnaire d’Engie.

Ce projet est encore en phase de discussions, ce qui ne signifie pas qu’il va forcément aboutir, a-t-on indiqué de source gouvernementale française. Par ailleurs, les responsables des trois sociétés (RWE, Innogy et Engie) ne se sont pas prononcés à ce sujet.

Cette information a déjà eu un impact à la Bourse de Francfort. En effet, les cours des titres RWE et ceux d’Innogy ont été à la hausse. Pour RWE, une hausse 5,16 % a été constatée (16,93 €). Pour  Innogy, le titre a augmenté de 4,54 % (35,02 €). Et pour Engie, à Paris, le titre se stabilisait à +0,04 % (13,4 €).

Pierre-Antoine Chazal, analyste à Bryan Garnier, a souligné que, sans détails supplémentaires, ce rapprochement pourrait être défavorable pour Engie.

Si on se base sur les calculs de l’intermédiaire financier, en prenant en compte le cours de Bourse actuel, si RWE réalise un rachat en actions de 100% de la firme Innogy, cela représenterait 28 % de la nouvelle entreprise, alors que l’Etat français n’en posséderait que 18 %. Bien entendu, l’Etat pourrait encore décider autrement, en cédant un bloc d’actions d’Engie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *