Les États-Unis exportateurs net d’énergie en 2026 ?

Les États-Unis exportateurs net d’énergie en 2026 ?

Un rapport de l’EIA (Energy Information Agency), l’Agence américaine d’information sur l’énergie, donne les États-Unis exportateurs nets d’énergie en 2026 dans la plupart des prévisions envisagées.

Ces prévisions sont regroupées dans 8 cas de figure envisagés :

  • Référence
  • Croissance économique forte et faible
  • Prix du pétrole hauts et bas
  • Technologie et ressources hautes et basses (Oil & Gas)
  • Pas de plan pour les énergies propres.

Il n’y a que deux cas pour lesquels les USA ne sont pas exportateurs nets d’ici 2040 : si les prix du pétrole sont bas, et si les technologies et les ressources aussi. Les avancées technologiques dans le domaine de l’Oil & Gas sont en effet un grand vecteur de croissance.

Selon les prévisions, les importations de pétrole devraient baisser, et les exportations de gaz naturel augmenter, sauf si les prix de l’or noir sont trop bas.

Adam Sieminski, administrateur de l’EIA, a commenté le rapport :

« Les projections de l’EIA montrent que les avancées technologiques sont cruciales pour la production de gaz naturel et de pétrole, mais aussi pour la progression des énergies renouvelables et la construction d’un futur énergétique.

Les variations constatées entre les différents cas de figure pour les exportations d’énergie montrent qu’il faut bien considérer toutes les projections. »

Parmi les autres éléments mis en avant par le rapport, on peut noter que la consommation énergétique reste stable dans tous les cas de figure, alors que la production énergétique varie de 0 à 50%, étant à son maximum avec les avancées technologiques importantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *