L’état prévoit l’embauche de 10000 apprentis dans la fonction publique en 2017

L’état prévoit l’embauche de 10000 apprentis dans la fonction publique en 2017

Depuis le début de l’année 2017, 8 300 jeunes ont débuté un apprentissage dans la fonction publique, ce qui représente le double du nombre d’apprentis enregistrés en 2015.

La moitié de ces apprentis complètent leur apprentissage au sein de l’Education Nationale, et l’état prévoit d’embaucher pluys d’apprentis dans la fonction publique.

Les ministères de la Défense et de l’Intérieur reçoivent 1000 apprentis chacun, et les ministères de la Justice, du Travail et de l’Agriculture en reçoivent chacun plus de 200 ; Bercy forme 500 apprentis.

Selon François Hollande, l’Etat ne recevait que 700 apprentis « tout au plus » en 2012.

Le chef de l’Etat qualifie l’apprentissage de « voie d’excellence » qui a « fait la preuve de son efficacité pour favoriser l’accès des jeunes à l’emploi ».

D’après lui, 7 apprentis sur 10 décrochent un emploi au terme de leur formation, et le développement de l’apprentissage a pour but de « diversifier les recrutements » au sein de la fonction publique, qui deviendrait « un miroir plus fidèle de la société française ».

Pour le moment, comme l’a affirmé Annick Girardin, ministre en charge du dossier, la fonction publique ne comporte « que 14,5% d’agents de moins de 30 ans. »

L’accessibilité des jeunes aux concours d’entrée sera facilitée par la reconnaissance de la moindre expérience professionnelle passée de l’apprenti, ainsi que par la création d’un nouveau contrat de droit public en alternance, qui accompagnera pas moins de 500 jeunes sans emploi de moins de 28 ans dans la préparation des épreuves de catégorie A et B.

François Hollande a souligné que « l’Etat doit être un employeur exemplaire », même si « beaucoup reste à faire » en matière de développement de l’apprentissage, « notamment du côté des entreprises de plus de 250 salariés, qui préfèrent trop souvent payer la taxe que de recruter. »

D’après une étude organisée par le ministère du Travail, en 2016 276 100 jeunes sont entrés dans l’apprentissage privé (+3 800, soit +1,4%), 13 300 dans l’apprentissage public (+2 200, soit +19,2%).

L’administration a recensé 404 500 apprentis fin 2016. Ils étaient seulement 397 000 fin 2015. Néanmoins, l’objectif fixé par le gouvernement à 500 000 apprentis dans les deux secteurs d’ici fin 2017 parait trop optimiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *