fosse-septique-lotissement

Lorsqu’on cherche à installer un système d’assainissement pour un lotissement, on pense souvent à la fosse septique.

Cependant, la fosse septique pour un lotissement est-elle la meilleure solution ? C’est ce que nous vous proposons de regarder aujourd’hui, en comparant avec les autres solutions disponibles !

La fosse septique pour un lotissement : qu’est-ce que c’est ?

Commençons tout de suite par débusquer un abus de langage : lorsqu’on parle de fosse septique, on ne parle que d’un système de prétraitement des eaux usées.

En réalité, l’assainissement des eaux usées se fait en deux étapes :

  • le prétraitement
  • le traitement

La fosse septique sert au prétraitement des eaux, qui comporte plusieurs étapes qui se font simultanément :

  • décantation des matières solides présentes dans les eaux
  • formation de boues
  • début du traitement des eaux par digestion d’une partie des matières solides
  • séparation d’une partie des graisses

Ensuite, ces eaux doivent être acheminées vers un système de traitement des eaux. Traditionnellement, il s’agit d’un épandage, mais nous allons voir qu’il existe sur le marché d’autres solutions.

Il est totalement interdit de rejeter dans la nature des eaux usées sortant d’une fosse septique sans les traiter. Aujourd’hui, si vous choisissez d’installer une fosse septique, il faudra installer un épandage, qui prend beaucoup de place.

Obtenez un devis gratuit sans engagementmicro-station

text-lines-1-300x300

Vous serez mis en contact avec :

  • Un expert de l'assainissement
  • Dans votre région
  • Qui étudiera votre projet personnalisé
  • Gratuitement
  • Sans engagement

Devis gratuit

Une installation fosse septique + épandage

L’épandage utilise le sol pour épurer les eaux, de deux façon :

  • épuration physique : la structure du sol filtre les eaux
  • épuration bactérienne : les bactéries présentes dans le sol épurent les eaux usées en digérant d’autres bactéries, pour faire simple.

Afin de déverser les eaux dans le sol et de les récupérer ensuite, on creuse des tranchées, qui peuvent prendre beaucoup de terrain.

Il est aussi possible d’utiliser d’autres systèmes que les tranchées, comme les filtres à sable par exemple, mais le gain de place n’est pas énorme.

Pour un lotissement, il n’est pas rare de voir des épandages d’au moins 100 m² : un problème pour les habitants comme pour les promoteurs, qui ne parviendront pas à rentabiliser le terrain.

Les alternatives

Il existe deux grands types d’alternatives au système classique de fosse septique pour lotissement : une avec une fosse septique, et l’autre sans.

Le filtre compact : une fosse septique sans épandage

Le filtre compact est un système d’assainissement basé sur le même principe que l’épandage (épuration physique + bactérienne) mais qui, comme son nom l’indique, est très compact : environ 10 fois plus qu’un épandage classique (10 m² contre 100 m²).

Le filtre compact ne sert qu’au traitement des eaux, et se place donc en sortie de fosse septique.

Il utilise un média filtrant, naturel ou non (zéolite, fibre de coco, coquilles de noisettes, etc.) pour filtrer et épurer les eaux.

Il s’agit d’une excellente alternative à l’épandage, qui fonctionne sans électricité et qui peut faire gagner beaucoup de place.

La micro-station d’épuration : la solution sans fosse septique

La micro-station d’épuration est simplement le dispositif le plus compact du marché, et il a le vent en poupe depuis plusieurs années.

Il s’agit d’un dispositif tout-en-un (prétraitement + traitement), et il ne nécessite donc pas de fosse septique pour respecter les normes en vigueur.

La micro-station est composée de trois cuves :

  • la première pour pré-traiter les eaux usées
  • la seconde pour traiter les eaux
  • la troisième pour clarifier les eaux avant leur rejet dans la nature

Il s’agit d’un dispositif très performant qui fonctionne uniquement sur l’épuration bactérienne, mais dont l’inconvénient est de consommer de l’électricité.

À l’échelle d’un lotissement, cet inconvénient est mitigé, puisque la consommation ne se portera qu’à une centaine d’euros annuels, pour tout le lotissement !