L’intelligence artificielle sera au service de la logistique

L’intelligence artificielle sera au service de la logistique

Selon un nouveau rapport de DHL et d’IBM, l’intelligence artificielle (IA) sera à l’avenir au service de la logistique et pourra aider les fournisseurs de logistique à livrer des articles avant même que le client ne les ait commandés.

Récemment, les deux entreprises ont évalué le potentiel de cette technologie dans le domaine de la logistique. Elles ont déterminé la meilleure façon de l’appliquer dans le but de transformer l’industrie. Selon ledit rapport, cette technologie a donné naissance à une nouvelle classe d’actifs logistiques intelligents et de nouveaux paradigmes opérationnels.

Le responsable mondial de l’innovation DHL Matthias Heutger a expliqué que les conditions technologiques, commerciales et sociétales actuelles favorisent un changement de paradigme vers des opérations logistiques proactives et prédictives plus que jamais auparavant.

Le progrès technologique dans le domaine de l’IA progresse. Il est donc du devoir de son entreprise de déterminer avec ses clients et ses employés comment l’IA pourrait-elle façonner l’avenir de l’industrie de la logistique.

Optimiser les systèmes d’applications existants et renforcer les capacités humaines

Le rapport de collaboration prédit également les implications et les cas d’utilisation de l’IA pour l’industrie de la logistique, tout en considérant que l’IA a le potentiel d’augmenter considérablement les capacités humaines.

Cette technologie est désormais omniprésente dans le domaine de la consommation, comme en témoigne la croissance rapide des applications d’assistant vocal. Les technologies d’IA arrivent désormais à maturité à un rythme soutenu, ce qui permettra de développer des applications supplémentaires pour l’industrie de la logistique.

Les technologies d’IA peuvent par exemple utiliser la reconnaissance d’image avancée pour suivre l’état des expéditions et des biens ou pour prédire les fluctuations des volumes d’expédition mondiaux avant qu’ils ne surviennent. L’IA va sûrement augmenter les capacités humaines, tout en éliminant le travail de routine. Ceci permettra d’attribuer la main-d’œuvre logistique à des taches plus significatives et à forte valeur ajoutée.

Keith Dierkx, responsable au sein d’IBM Global Industry a déclaré que si les entreprises arrivent à tirer parti de l’IA dans leurs processus de base, elles pourront investir davantage dans d’autres éléments de croissance stratégique.

Elles pourront donc moderniser ou éliminer les systèmes d’applications existants et rendre les actifs et l’infrastructure existants plus efficaces. Parallèlement, elles peuvent améliorer les compétences et les capacités de leurs employés.

Enfin, le rapport conclut que l’IA sera inévitablement omniprésente dans le secteur industriel. Elle pourra transformer l’industrie de la logistique en une branche à la fois proactive, prédictive, automatisée et personnalisée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *