Une nouvelle taxe carbone à partir de 2018

Une nouvelle taxe carbone à partir de 2018

Le gouvernement va adopter un amendement sur la taxe nationale sur le carbone d’ici 2018. Celle-ci sera donc de 15 euros par tonne (€/t) en 2018, 25 €/t en 2019, 40 €/t en 2019, 55 €/t en 2021, 70 €/t en 2022 pour atteindre 100 €/t à partir de 2030.

La tarification du carbone est un moyen visant à lutter contre le changement climatique. Son objectif est d’inciter les entreprises, mais aussi les particuliers, à réduire leurs émissions de dioxyde de carbone (CO2), le principal gaz à effet de serre.

Cette taxe s’ajoute au tarif qui va encore monter d’ici peu. De plus, cet amendement précise un abattement fiscal de 30 % sur toutes les installations qui utilisent des fluides à très faible potentiel de réchauffement global (PRG).

Cela risque de faire grimper la facture énergétique des Français, notamment sur le gaz, le fioul et les carburants. Si l’on se réfère aux chiffres fournis par l’UFIP (Union française des industries pétrolières), si la taxe carbone augmente de 7,5 €/t, cela entrainera une hausse d’environ 1,7 centime d’euro par litre (c€/l) des taxes sur l’essence et de 2 c€/l pour le gazole. À ceux-ci s’ajoute la TVA qui en découle et qui s’applique sur le prix du carburant. On pourrait donc s’attendre à une augmentation d’environ 19 c€/l des taxes sur l’essence et de 22 c€/l pour le diesel d’ici 2030.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *