PSA entend supprimer 400 emplois dans l’usine Vauxhall d’Ellesmere

PSA entend supprimer 400 emplois dans l’usine Vauxhall d’Ellesmere

D’ici fin 2017, le constructeur automobile français PSA a affirmé son intention de supprimer 400 postes dans l’usine Vauxhall d’Ellesmere Port (Grande-Bretagne). Cette nouvelle a été annoncée par le groupe le vendredi 13 octobre dernier.

Objectif : redresser la compétitivité du site

Selon les déclarations d’un porte-parole de PSA à Reuters : « Confronté à des conditions de marché difficiles en Europe et à un déclin du marché des véhicules particuliers, Vauxhall doit ajuster les volumes de production de son site d’Ellesmere Port au niveau actuel de la demande et améliorer sa performance, afin de préserver son avenir ».

Rappelons que la compacte Astra dispose de deux usines de fabrication en Europe, dont celle d’Ellesmere et celle de Gliwice (Pologne). Le site britannique emploie actuellement 1667 personnes. Plus d’un quart de ces postes pourraient donc être supprimés d’ici la fin de l’année.

L’usine Astra d’Ellesmere Port sera conservée

Le site de Vauxhall pourrait en effet passer de deux équipes de production à une seule en 2018. Sur Reuters, le porte-parole de PSA s’est par ailleurs prononcé à ce sujet. « PSA affirme qu’il est résolu à conserver l’usine Astra d’Ellesmere Port (…) et qu’il a toute confiance dans la capacité et le talent des salariés (…) pour produire les améliorations nécessaires de sa performance financière », a-t-il ajouté.

Lors du salon de l’automobile de Francfort qui s’est déroulé au mois de septembre dernier, le président du directoire de PSA, Carlos Tavares, avait indiqué que plusieurs scénarios sont encore en phase d’étude concernant Vauxhall, et ce, dans le but de faire face aux éventualités relatives la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *