Tupperware ferme ses portes à Joué-lès-Tours

Tupperware ferme ses portes à Joué-lès-Tours

Le pionnier américain des boites hermétiques en plastique Tupperware fermera bientôt ses portes à Joué-lès-Tours. De ce fait, 235 emplois pourraient ainsi être supprimés d’ici au printemps.

Selon le site web de l’entreprise, cette unité a été fondée en 1973 et elle est désormais devenue la référence de la marque en termes de coloration.

Selon le communiqué publié récemment par la société, suite au comité central d’entreprise réalisé le 19 octobre dernier, cette mesure prendra effet en mars 2018.

Avec ses salariés permanents actuels, la direction du groupe a annoncé que l’usine à Joué-lès-Tours est en surcapacité, d’autant plus que leur moyenne d’âge dépasse 50 ans. Par ailleurs, le marché des boites plastiques hermétiques en France fait l’objet d’une concurrence rude. Selon le PDG du groupe, Denis Gruet, un éventuel reclassement est donc envisagé pour chaque salarié pour optimiser l’empreinte industrielle de Tupperware et pour rétablir sa compétitivité dans le but de garantir sa croissance.

Sonnés, les syndicats pointent du doigt cette méthode. Ils soulignent que des mesures sociales auraient dû être prises plutôt qu’une fermeture pure et simple.

Rappelons qu’il y a dix ans, cette usine comptait 55 machines à Joué-lès-Tours. Actuellement, elle n’en dispose plus que 8, et celles-ci n’arrivent pas à tourner à plein régime, a déclaré un porte-parole de Tupperware.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *