L'assainissement est obligatoire pour protéger l'environnement !

L’assainissement est obligatoire pour protéger l’environnement !

Il est obligatoire, sur le territoire français, de disposer d’un moyen d’épurer ses eaux usées. Pour la plupart des habitants, cela se traduit par le fait d’être relié au tout-à-l’égout, c’est-à-dire au système d’assainissement municipal.

Mais lorsque les logements ne sont pas reliés au système municipal, ils doivent disposer localement d’un système d’assainissement : c’est ce que l’on appelle l’assainissement non collectif.

Et le prix de l’assainissement collectif peut être très élevé ! C’est pourquoi nous vous présentons ce guide, qui vous permettra de tout savoir pour mener à bien votre projet !

Le prix de l’assainissement en moyenne

 Filière agrééeFilière traditionnelle
Micro-stationFiltre compactFosse + épandageFosse + filtre à sable
Prix d'achat + pose6000 - 12000€8000 - 11000€4000€ - 6000€5000€ - 7000€
Étude de sol200€ - 600€
Étude de la filière
Contrôle de conformitéJusqu'à 200€, 90€ en moyenne
Contrôle de bon achèvement
Fonctionnement150€ par an150€ par anN/AN/A
Entretien150€-300€ par an150€-300€ par an100€par an100€par an
Vidange150€ - 300€

Une installation complète d’assainissement, pose et TVA comprises, coûte entre 6 000 et 12 000 euros.

Bien sûr, cela représente une somme non négligeable, mais il existe quelques moyens, que nous allons détailler plus bas, pour faire baisser le prix.

Précisons tout de même que l’assainissement non collectif est nécessaire à la protection de l’environnement : le rejet dans la nature d’eaux usées mal épurées peut être dommageable à l’environnement mais aussi aux humain !

Les composantes du prix

Dispositif

Le gros du coût d’un projet d’assainissement se trouve dans l’installation elle-même : dispositif et travaux.

Le dispositif peut coûter plus ou moins cher en fonction de la filière choisie.

Par exemple, une filière traditionnelle n’a besoin que d’une fosse septique, qui ne coûtera qu’un millier d’euros, mais une micro-station peut coûter jusqu’à 8 000€ seule.

Attention : cela ne veut pas dire que les filières traditionnelles sont moins chères, car les coûts d’installation sont beaucoup plus élevés !

Pensez aussi à considérer le prix des options, comme les postes de relevage, qui sont indispensables dans certaines conditions d’installation. Un poste de relevage peut coûter entre 500 et 1000 euros, ce qui n’est pas négligeable.

Installation

L’installation regroupe la pose, le raccordement, la mise en service, etc.

Pour les filières traditionnelles à base d’épandage, les coûts d’installation sont élevés car il faudra par exemple creuser les tranchées, etc.

Au contraire, une micro-station d’épuration ou un filtre compact s’installent en un ou deux jours et sont légers : les coûts de transports et d’installation sont donc moins importants

Obtenez un devis gratuit sans engagement"micro-station

text-lines-1-300x300

Vous serez mis en contact avec :

  • Un expert de l'assainissement
  • Dans votre région
  • Qui étudiera votre projet personnalisé
  • Gratuitement
  • Sans engagement

Devis gratuit

Études

Les études sont facultatives, mais peuvent vraiment aider à mener le projet à bien.

Il existe l’étude de sol, qui consiste à analyser le sol pour déterminer la viabilité ou non de telle filière.

De son côté, une étude de filière permet, en prenant en compte les conditions d’installation, le type de sol et les normes en vigueur, les conditions d’occupation, etc., de déterminer la filière la plus adaptée au logement.

Les études peuvent coûter de 200 à 600 euros chacune.

Contrôles

Durant le projet, le SPANC (Service Public d’Assainissement Non Collectif) mène plusieurs contrôles pour s’assurer que l’installation respectera les normes.

Il y a un contrôle avant le début du projet, sur son aspect théorique, puis un contrôle à la fin des travaux, avant de remblayer.

Ces contrôles sont à la charge du propriétaire et coûtent de 100 à 200 euros chacun.

Payer son assainissement moins cher

Alors comment faire pour payer son assainissement moins cher ?

Tout d’abord, il faut considérer qu’il existe de nombreuses aides. Nous avons un guide dédié sur cette page.

Certaines aides sont accessibles sous conditions de ressources, mais d’autres sont accessible à tous, comme le taux de TVA à 10%, qui vous permettra donc d’économiser 10% du prix de l’assainissement. Pour cela, quelques conditions :

  • logement de plus de deux ans
  • travaux réalisés par un professionnel.

Mais nous avons une autre astuce pour payer votre assainissement moins cher : faire jouer la concurrence en demandant le plus de devis possible.

Demander des devis est devenu de plus en plus simple avec internet, et cela vous permettra de comparer les prix et de choisir le meilleur rapport qualité/prix en fonction de vos besoins et de vos attentes !