Vague de froid : les moyens sont mis en place

Vague de froid : les moyens sont mis en place

Il ne vous aura pas échappé que la France est actuellement en proie à une vague de froid peu commune.

C’est en effet la plus grande vague de froid depuis 2012, due à l’anticyclone qui fait descendre l’air froid du nord-est de l’Europe vers l’hexagone.

Le froid induit un stress important sur le réseau énergétique français, en raison du grand nombre de foyers chauffés à l’électricité. Et à l’heure où plusieurs réacteurs nucléaires sont encore à l’arrêt pour des contrôles de sécurité, le Ministère de l’Environnement assure que les moyens ont été mis en place pour qu’aucune coupure n’ait lieu.

Ainsi, selon le ministère, les conditions météorologiques sont favorables à la production d’énergie éolienne et photovoltaïque. Le développement de ces énergies dans les dernières décennies a donc permis d’installer une capacité équivalente à celle de 8 réacteurs nucléaires, le tout en renouvelable.

De même, le ministère rappelle que la hausse régulière des consommations énergétique a été stoppée cette année grâce à la mise en place de nombreuses campagnes de prévention, notamment celle lancée en fin d’année dernière par Ségolène Royal, et intitulée « Ensemble, économisons l’électricité ».

Même si nous ne sommes pas en danger imminent de coupure, cela n’empêche pas le ministère de renouveler un appel aux économies d’énergie, notamment en donnant ces quelques chiffres :

Si chaque Français baisse de 1 °C la température de sa pièce de vie, c’est la production de deux réacteurs économisée !
Si chaque Français éteint l’ensemble de ses appareils en veille, c’est la production d’un réacteur économisée !
Si personne n’utilise sa machine à laver entre 17 h et 20 h, c’est la production de deux réacteurs économisée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *