Apple peut maintenant vendre son électricité aux USA

Apple peut maintenant vendre son électricité aux USA

Nous vous en parlions il y a quelques temps : au début du mois de juin, apple avait demandé l’autorisation de vendre l’électricité produite en surplus par ses installations.

C’est désormais possible, puisque la FERC (Federal Energy Regulatory Commission – Commission Fédérale de Régulation de l’Énergie) a accepté la demande de la firme de Cupertino, qui avait été déposée le 6 juin dernier.

Apple peut donc désormais revendre l’énergie qu’elle possède ou qu’elle a sous contrat. Dans le monde, 93% de l’énergie utilisée par le géant américain provient de sources renouvelables.

Voici une liste, proposée par le site Cleantechnica, des installations d’Apple sur le sol américain :

  • 20 MW à Lyon County, Nevada
  • 50 MW à Pinal County, Arizona
  • 18 MW sur son campus en Californie
  • 130MW sur une ferme solaire californienne en construction
  • 67,5 MW en Caroline du Nord

Plusieurs craintes s’élèvent face à cette autorisation, la plus grande étant qu’Apple soit désormais en mesure d’influencer les prix de l’énergie. Ce n’est pas la première fois que de grandes entreprises sont autorisées par le gouvernement américain à revendre l’énergie qu’elles produisent ou qu’elles achètent. En février 2010 par exemple, c’est Google qui avait été autorisé à revendre de l’énergie.

Les craintes sont d’autant plus grandes que l’entreprise autorisée à revendre n’est pas Apple directement, mais sa filiale Apple Energy, créée spécialement pour l’occasion en Juin.

Reste à voir quelles seront les suites de cette opération !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *