Chimie du végétal change de Président

Chimie du végétal change de Président

Après son assemblée générale, qui s’est tenue début juin à Paris, l’Association Chimie du Végétal a changé de président et élu à sa tête François Monnet.

L’heureux élu, c’est le cas de le dire, succède pour les trois prochaines années à Christophe Rupp-Dahlem, qui a occupé la fonction de 2008 à aujourd’hui.

François Monnet connaît très bien l’ACDV, puisqu’il a été membre du conseil d’administration depuis la création de l’association en 2007.

Diplômé de Polytechnique et titulaire d’un doctorat en physique nucléaire et d’un master en intelligence artificielle, il a commencé sa carrière chez Solvay en 1989, où il a pris une direction d’usine et la responsabilité de la Global Business Unit Advanced Functional Minerals.

Il officie désormais au sein de l’Advisory Board du « Green Seed Fund » de Sofinnova (Paris) et il est membre du Comité de pilotage stratégique du défi « Renouveau Industriel » de l’Agence Nationale de la Recherche en France (ANR).

Il s’est exprimé sur son objectif dans son nouveau rôle :

Mon ambition est d’assurer la place stratégique de la chimie du végétal au sein de la bioéconomie. C’est une réponse pertinente aux enjeux du monde actuel.

En interne, les membres de l’ACDV montrent une forte volonté de coopération, d’innovation et de création de valeur au service de tous. Je souhaite préserver et alimenter encore le souffle de l’ACDV et son attitude dynamique dans la mise en valeur des apports de cette filière pour les consommateurs comme pour notre pays.

L’ACDV continuera sans relâche à structurer des propositions permettant de développer le plein potentiel de la chimie du végétal. Avec l’aide de tous les membres, nous accentuerons encore le rôle contributif de l’Association. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *