Les choses ne vont pas bien du côté du climat

Les choses ne vont pas bien du côté du climat

C’est la dernière édition du State of the Climate report, publié cette semaine, qui le dit : les choses ne vont pas bien pour le climat. Le rapport confirme donc que l’année 2015 se trouve être la plus chaude jamais enregistrée, mais aussi que plusieurs funestes record ont été battus.

Le rapport, publié par l’American Meteorological Society (AMS), se base sur les contributions de 450 scientifiques originaires de plus de 60 pays autour du monde.

Lorsqu’on parle de l’année la plus chaude jamais enregistrée, il faut savoir que les mesures ont commencé dans la seconde moitié du 19° siècle. Thomas R Karl, du NOAA National Centers for Environmental Information a expliqué la situation :

« Le climat 2015 a été influencé par le changement à long-terme et par un phénomène El Niño. Lorsque nous pensons au changement climatique, ces deux facteurs sont à considérer. Le phénomène El Niño de l’année dernière nous rappelle bien que les événements à court-terme peuvent amplifier et influencer les tendances globales du réchauffement climatique. »

Parmi les autres records battus, les émissions de gaz à effet de serre ont été au plus haut, tout comme les températures de surface et les températures de la surface de la mer. Le record du niveau de la mer a été aussi battu.

Keith Setter, Directeur Exécutif de l’AMS, a insisté sur l’importance du rapport :

« Notre rapport continue à être important car il documente le changement climatique. L’AMS est très fière de travailler avec tant de membres de la communauté scientifique pour produire cette publication. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *