L’état de Washington lutte contre les émissions industrielles

L’état de Washington lutte contre les émissions industrielles

Ce mercredi, l’état américain de Washington a dévoilé un plan qui permettrait de lutter contre les émissions industrielles de gaz à effet de serre. Si ce plan est accepté, Washington rejoindra douze autres états ayant déjà pris des mesures similaires.

Le plan demanderait aux gros pollueurs de réduire leurs émissions graduellement, sur une période de temps donnée. Ces mesures s’appliqueraient à un large panel d’industries, depuis la production énergétique jusqu’au papier, en passant bien évidemment par l’Oil & Gas. À terme, la mesure envisage une réduction annuelle des émissions de 1,7%.

Toutes les industries ne seraient pas concernées au début. Seuls les plus gros pollueurs, les première années, se verraient obligés de réduire leurs émissions, mais au fur et à mesure que le seuil de tolérance serait diminué, d’autres acteurs seront peu à peu concernés.

Selon certaines analyses économiques, la mesure coûterait entre 1,5 et 3 milliards aux entreprises obligées de se mettre en conformité.

Si l’on ne peut que saluer ce genre d’initiatives, de nombreuses critiques se sont levées. Bien sûr, certains demandent d’imposer des réductions plus importantes, mais la principale critique vient du fait que les entreprises américaines puissent acheter des « crédits d’émissions » à d’autres industriels, plutôt que de se mettre en conformité.

Au vu de l’organisation fédérale des États-Unis, certains craignent aussi que les industriels ne déménagent dans d’autres états, qui pourraient avoir des politiques plus souples. C’est certainement afin d’éviter ce genre de problèmes que Jay Inslee, gouverneur de l’état de Wahsington, s’est rendu à San Fransisco pour signer un accord sur le climat avec 6 villes de la côte Ouest.

Rappelons que contrairement à la capitale du pays, l’état de Wahsington est situé au Nord-Ouest des États-Unis, juste en dessous de la province canadienne de la Colombie-Britannique.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *