Quatre entreprises s’intéressent à la reprise du sidérurgiste Ascometal

Quatre entreprises s’intéressent à la reprise du sidérurgiste Ascometal

Mardi 19 décembre dernier, une source syndicale a indiqué que quatre entreprises s’intéressent à la reprise du sidérurgiste Ascometal, après que cette enseigne a été placée en redressement judiciaire le 22 novembre 2017 par le tribunal de grande instance (TGI) de Strasbourg.

Selon Reuters, il s’agit du groupe anglais Liberty House, le seul groupe à avoir déposé une proposition de reprise globale d’Ascométal.

On compte également l’un des principaux fournisseurs mondiaux en matière de solutions personnalisées en aciers spéciaux Schmolz + Bickenbach. Ce groupe suisse entend encore étudier les modalités d’une éventuelle reprise d’Ascometal.

Quant à la troisième entreprise, il s’agit de L’Espagnol Sidenor, une enseigne leader dans l’industrie sidérurgique européenne, spécialisée dans les produits longs en acier spécial et les pièces forgées.

Enfin, un quatrième acteur avait déposé une lettre d’intention avant la date limite de dépôt des dossiers. Selon le journal Le Monde, il pourrait s’agir de l’Italien Beltrame, un groupe sidérurgique basé au nord de l’Italie et qui dispose d’une dizaine de sites de production en Europe.

Ces offres devraient être examinées lors d’une audience qui devait se tenir le 10 janvier dernier à la chambre commerciale du TGI de Strasbourg.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *