En France, il est obligatoire de procéder au traitement de ses eaux usées. Pour les propriétaires reliés au tout-à-l’égout, pas de problème. En revanche, il peut être coûteux d’installer un dispositif d’assainissement individuel.

Aujourd’hui, nous faisons le tour du coût de l’assainissement non collectif : tous les postes de dépense, pour le neuf, la rénovation ou la réhabilitation !

Coût de l'installation de l'assainissement non collectif

Comment calculer le coût de l’installation de l’assainissement non collectif ?

Pour calculer le coût global, il convient d’additionner tous les postes de dépense.

Nous allons donc nous intéresser à détailler tour à tour cinq postes différents :

  • le coût du projet ;
  • l’achat du système d’assainissement ;
  • l’installation du système ;
  • le contrôle du bon achèvement.

Coût d’installation de l’assainissement

 Filière agrééeFilière traditionnelle
Micro-stationFiltre compactFosse + épandageFosse + filtre à sable
Prix d'achat + pose6000 - 12000€8000 - 11000€4000€ - 6000€5000€ - 7000€
Étude de sol200€ - 600€
Étude de la filière
Contrôle de conformitéJusqu'à 200€, 90€ en moyenne
Contrôle de bon achèvement
Fonctionnement150€ par an150€ par anN/AN/A
Entretien150€-300€ par an150€-300€ par an100€par an100€par an
Vidange150€ - 300€

Le coût du projet : étude et conformité

Dans les coûts liés au projet, avant même sa réalisation, il faut compter deux choses :

  • l’étude de la filière (le choix du dispositif) ;
  • le contrôle de conformité.

Obtenez un devis gratuit sans engagementmicro-station

text-lines-1-300x300

Vous serez mis en contact avec :

  • Un expert de l'assainissement
  • Dans votre région
  • Qui étudiera votre projet personnalisé
  • Gratuitement
  • Sans engagement

Devis gratuit

Étude de la filière

Cette étape est facultative, mais peut être rendue obligatoire au niveau local (voir avec le SPANC de rattachement).

Les dispositifs d’assainissement individuel sont classés en plusieurs filières :

  • les filières traditionnelles (fosse septique et lit d’épandage, par exemple) ;
  • les filières agréées (nouvelles filières, souvent plus performantes – micro-stations d’épuration, par exemple) ;
  • les filières écologiques. Il s’agit de filières agréées qui sont inoffensives pour l’environnement.

Vous êtes peut-être déjà perdu, et c’est à ça que sert l’étude de la filière.

Au terme de l’étude, le professionnel qui en est en charge vous présente plusieurs solutions disponibles pour le traitement de vos eaux usées.

L’étude coûte entre 200 et 500 euros, et peut être extrêmement intéressante, car seul un professionnel de l’assainissement pourra vous diriger vers la solution qui vous est adaptée.

Par exemple, s’il s’agit d’une résidence secondaire, il pourra vous diriger vers un filtre compact plutôt que vers une micro-station, mal adaptée à un usage fluctuant.

Contrôle de conformité du SPANC

Le SPANC

Le Service Public d’Assainissement Non Collectif est l’autorité locale en charge du contrôle de l’assainissement.

Il est chargé de faire respecter les normes légales concernant l’assainissement.

La plupart du temps, il s’agit d’un organisme d’état, mais le SPANC peut être confié à une entreprise privée dans le cadre d’une Délégation de Service Public (DSP).

Au niveau local, le SPANC (Service Public d’Assainissement Non Collectif) est en charge de vérifier si votre projet est conforme à la réglementation.

Il se peut qu’un agent du SPANC vienne directement sur votre terrain pour vérifier le dossier.

Ce contrôle coûte entre 50 et 350 euros, en fonction de la nécessité ou non d’un déplacement. Ce coût inclut également le contrôle de bon achèvement du projet.

L’achat du système

bionest-installationUn système d’assainissement est composé de plusieurs parties :

  • la collecte des eaux usées ;
  • le prétraitement ;
  • le traitement ;
  • l’évacuation des eaux épurées.

Certains dispositifs sont tout-en-un, comme les micro-stations, tandis que d’autres installations vous obligeront à acheter plusieurs dispositifs : une fosse septique avec un lit d’épandage par exemple.

Pour 6 EH (« Équivalent-Habitant », l’unité de mesure de l’assainissement – la taille la plus petite), les prix peuvent varier du simple au triple ! En fonction du dispositif, comptez de 3 000 à 8 000 euros, installation comprise.

L’installation

L’installation peut parfois être comprise dans le prix de l’achat du système, si c’est le fabricant qui installe. Si vous faites installer sans acheter chez l’installateur, vous pouvez payer plus cher.

L’installation comprend beaucoup de choses :

  • conception des plans ;
  • terrassement ;
  • matériaux de raccordement, de remblaiement, de ventilation ;
  • pose du dispositif ;
  • raccordement du dispositif.

Tout cela pour qu’à la fin des travaux, votre dispositif soit prêt à l’emploi.

Certains dispositifs sont beaucoup plus chers que d’autres à installer. Une fosse septique avec épandage nécessite beaucoup plus de travaux d’installation qu’une micro-station, par exemple.

Contrôle de bon achèvement

Le contrôle de bon achèvement des travaux est obligatoire. C’est le SPANC qui s’en charge.

Un agent du SPANC se rend à votre domicile, avant le remblaiement, pour vérifier que tout est en ordre et certifier votre installation.

Conclusion

Comme vous le voyez, il faut prendre en compte beaucoup plus que le simple coût d’achat lorsqu’on examine le coût d’une installation d’assainissement non collectif.

Pensez aussi à examiner les autres coûts :

  • Entretien du dispositif.
    Certains dispositifs, comme les filtres compacts, demandent moins d’entretien que d’autres. Vous pouvez aussi opter pour un contrat d’entretien.
  • Coût de fonctionnement.
    Si vous choisissez une micro-station par exemple, celle-ci consomme de l’électricité : une dépense à inclure dans le coût annuel.

Un conseil : comptez non pas le coût d’installation et le coût d’entretien de façon séparée. Il faut mieux considérer ce que l’on appelle le coût de cycle de vie du dispositif.

Cela revient à se poser la question : sur 10 ou 20 ans (en fonction de la durée de vie du produit), si l’on inclut tous les coûts, quel est le produit le plus avantageux ?