Choisir une micro-station dépuration n’est pas facile tant il existe de modèles différents, et donc de choix possibles.

D’autant que les différents types de technologies disponibles ne rendent pas le choix plus aisé. Et quand les constructeurs s’y mettent, ça devient carrément la pagaille.

La micro-station Sebico Biokube, à laquelle nous nous intéressons aujourd’hui, n’est par exemple pas fabriquée par Sebico.

Cela veut-il dire que Sebico ne fabrique pas ses micro-stations ? Non, car l’Aquameris, elle, est bien issue d’une conception maison de la part du constructeur. Éclairons tout cela.

Qui est Sebico ?

Logo SebicoSebico est un acteur français du domaine de l’assainissement, présent sur le marché depuis les années 70.

Au départ, la marque fabriquait et commercialisait des fosses septiques, mais elle a ensuite étendu son activité aux micro-stations d’épuration.

L’Aquameris AQ2 est la microstation fabriquée et commercialisée par Sebico, tandis que la Biokube, celle qui nous intéresse aujourd’hui, n’est pas fabriquée par la marque française : elle est en réalité de conception danoise, par la marque Biokube.

La Sebico Biokube, une micro-station un peu particulière

Intéressons-nous donc à ce dispositif.

Sebico Biokube, coupe

Source : Sebico

Il s’agit d’une micro-station à culture fixée, une technologie dominante sur le marché, mais la Biokube est un peu particulière, et c’est ce qui fait son charme.

Contrairement aux micro-stations traditionnelles, ce dispositif n’est pas conçu pour être tout-en-un, mais pour être installé en sortie de fosse toutes-eaux. Nous y reviendrons.

Il existe 2 grandes familles de micro-stations Biokube : Venus pour l’assainissement non collectif, et Mars pour le semi collectif.

En tout, ce sont donc 6 modèles qui sont disponibles à l’achat sur le marché français :

  • logo-biokubeVenus 5 EH
  • Venus 10 EH
  • Venus 20 EH
  • Mars 35 EH
  • Mars 45 EH
  • Mars 55 EH

Obtenez un devis gratuit sans engagement"micro-station

text-lines-1-300x300

Vous serez mis en contact avec :

  • Un expert de l'assainissement
  • Dans votre région
  • Qui étudiera votre projet personnalisé
  • Gratuitement
  • Sans engagement

Devis gratuit

Côté fonctionnement, le dispositif fonctionne comme une micro-station à culture fixée classique, sauf qu’elle ne comporte pas de décanteur, celui-ci étant remplacé par la fosse toutes-eaux.

Une fois les eaux usées prétraitées par la fosse septique, elles sont acheminées dans le réacteur de la micro-station, où un apport en oxygène active les bactéries aérobies qui épurent les eaux.

Après cette étape, les eaux traitées sont acheminées vers un troisième compartiment, où aura lieu une dernière clarification, qui permettra de se débarrasser du peu de matières solides encore présent.

Les boues qui sont générées lors de l’étape de clarification sont renvoyées vers la fosse septique.

Une micro-station en sortie de fosse toutes-eaux ?

Une question subsiste donc : quel est l’intérêt pour Sebico de distribuer une micro-station à culture fixée alors que l’entreprise dispose de son dispositif maison ?

En réalité, la Sebico Biokube s’adresse à un marché de niche : celui de la réhabilitation.

Dans beaucoup de cas, la réhabilitation des installations concerne l’épandage seul, alors que la fosse toutes-eaux est en état.

Dans ces cas, les personnes ne souhaitent pas toujours installer un autre épandage, et peuvent préférer un dispositif compact. C’est donc l’occasion pour Sebico de proposer un produit adapté à une situation qui survient régulièrement.

De plus, certains territoires ont encore du mal à accepter les micro-stations comme des dispositifs tout-en-un, et préfèrent les installer en sortie de fosse toutes-eaux.

C’est inutile pour la plupart des dispositifs, et surtout très peu intéressant au niveau financier. Avec un modèle comme la Biokube, nécessairement moins chère qu’une microstation classique, le problème financier est un peu allégé.

Conclusion

Avec Biokube, Sebico propose une micro-station solide, mais qui ne conviendra pas à tous les types de publics.

Le dispositif possède tous les avantages d’une micro-station classique, mais aussi tous les inconvénients : il n’est par exemple pas possible de l’installer en résidence secondaire.

La compacité habituelle des micro-stations se retrouve dans ce modèle, mais ce n’est pas le plus compact du marché, puisqu’il est nécessaire d’installer une fosse toutes-eaux.

Cela dit, pour les cas de réhabilitation et de modernisation des installations, la Sebico Biokube apparaît comme une alternative à considérer !