Les dispositifs d’assainissement individuel sont nombreux, et il peut être parfois difficile de savoir quoi acheter : micro-station, filtre compact, filières écologiques ou traditionnelles …

Aujourd’hui, nous vous proposons un peu d’aide, en faisant un tour du côté de la Tricel Novo, la gamme de micro-stations d’épuration du fabricant irlandais.

Tricel, c’est qui ?

Tricel est une entreprise irlandaise implantée en France depuis 2011. C’est un peu le fabricant qui a lancé la « mode » des micro-stations, en proposant des produits de qualité qui s’avèrent être une bonne alternative aux filières traditionnelles, d’autant que la marque est spécialiste des dispositifs compacts !

Consulter le profil de Tricel

La gamme Tricel Novo

L’appellation « Novo » désigne non pas un modèle de micro-station, mais toute la gamme Tricel.

L’entreprise irlandaise propose en tout 6 dimensionnements différents, pour 11 modèles au total. En effet, chaque taille de micro-station est proposée avec deux tailles de cuve. Cela permet d’ajuster la taille du bassin de décantation au taux d’occupation réel du logement.

Par exemple, le modèle FR6, dimensionné pour les logements jusqu’à 6 EH, est disponible avec une cuve de 3000 litres (FR6 3000) ou de 4000 litres (FR6 4000). Si votre logement est occupé par deux ou trois personnes, le modèle FR6 3000 suffira, tandis que le 4000 est plus adapté aux logements habités par 5 ou 6 personnes.

Le fait de choisir un volume de cuve plus important diminuera significativement la fréquence de vidange de la micro-station. On considère qu’il est nécessaire de vidanger une micro-station lorsque la cuve est pleine à 30%.

Micro-station Tricel Novo

La vidange de la Tricel Novo

Passons donc de suite au sujet qui fâche : la fréquence de vidange des micro-stations.

Les micro-stations ont tout pour plaire :

  • compacité ;
  • efficacité ;
  • coût d’entretien raisonnable ;
  • pas de gêne olfactive ;
  • installation rapide et facile.

Le seul point qui tâche, ou en tout cas l’inconvénient majeur, ce sont les vidanges. Sur ce point, on distingue deux types d’information :

  • la fréquence de vidange théorique ;
  • la fréquence de vidange réelle.

La fréquence théorique est obtenue à partir de tests effectués en laboratoire. Seulement, ces tests ne collent pas toujours au plus près d’une utilisation réelle (types d’effluents, débits, etc.) et la fréquence théorique s’obtient après un calcul impliquant différents paramètres.

De nombreux professionnels de l’assainissement individuel constatent donc que les fréquences réelles de vidange sont bien plus espacées que les fréquences théoriques. Pour une micro-station dont la fréquence théorique est une fois tous les 4 mois, la fréquence réelle peut aller jusqu’à une fois par an seulement !

Les fréquences de vidange théoriques ne doivent donc pas forcément vous faire peur !

La folie des grandeurs

Nous en parlions plus haut, avec la gamme Novo, Tricel n’a pas lésiné sur les modèles disponibles :

  • FR6/xxxx : jusqu’à 6 EH ;
  • FR9/xxxx : 7-9 EH ;
  • FR 11/xxxx : 10-11 EH :
  • FR 14/xxxx : 12-14 EH ;
  • FR17/xxxx : 15-17 EH ;
  • FR20/10000 : 18-20 EH.

« xxxx » est à remplacer pour chaque modèle par la taille de la cuve. Le modèle FR20, lui, n’est disponible qu’avec une cuve de 10 000 litres.

Et si je veux plus grand ?

Tricel a pensé à élargir sa gamme au delà du secteur de l’assainissement individuel. Le fabricant propose donc des modèles dédiés au semi-collectif, mais seulement sur commande spécifique. Par assainissement collectif, on entend :

  • campings ;
  • lotissements ;
  • gîtes ;
  • hôtels, etc.

Si petit que ça ?

L’avantage principal des micro-stations, c’est leur compacité, c’est-à-dire leur faible emprise au sol.

De ce côté, Tricel ne déroge pas à la règle. La gamme Tricel Novo fait preuve d’une compacité remarquable, mais aussi d’une facilité d’installation, annoncée par le fabricant à une demi-journée seulement. Elle peut même être installée en hors-sol, dans une cave ou un garage !

Si l’on compare, pour le plus petit modèle, les 5 m² d’emprise au sol de la Novo aux 40 m² d’épandage nécessaires en filière traditionnelle, tout en prenant en compte qu’elle s’installe en une demi-journée, la Tricel Novo a des arguments pour elle.

Conclusion

Bien sûr, nous nous sommes surtout concentrés sur les aspects positifs du produits. Si le principal inconvénient de ce type de micro-station tient à la fréquence de vidange, il faut aussi mentionner que la gamme Tricel Novo n’est pas très adaptée aux résidences secondaires, notamment en raison de l’apport en oxygène constant nécessaire au fonctionnement de la micro-station.

La Tricel Novo a donc besoin d’une alimentation électrique toute l’année, et ne peut pas être « arrêtée » à cause du développement bactérien obligatoire pour l’épuration des eaux. Il faut donc être conscient des limites de ce genre de dispositif !