L’entretien d’un filtre compact n’est pas difficile. Tous les dispositifs d’assainissement individuel doivent être entretenus régulièrement, et les filtres compacts ne dérogent pas à la règle. L’entretien d’un dispositif consiste à s’assurer de son bon fonctionnement.

L’entretien d’un filtre compact se fait en 4 volets :

  • Contrôle visuel trimestriel ;
  • Visite d’entretien annuelle ;
  • Vidange du filtre ;
  • Recyclage du média filtrant.

Passons donc en revue ces 4 volets !

L'entretien d'un filtre compact

Récapitulatif de l’entretien d’un filtre compact

 Entretien régulierEntretien annuelVidange de la fosse septiqueRecyclage du média filtrant
Type de visiteVérification régulière par le propriétaire :
- absence d’odeurs
- fonctionnement
- systèmes d’alarme
- ventilations
Visite par un professionnel facultative.
Vérification de :
- la circulation des boues
- la hauteur des boues
- du fonctionnement mécanique (pompe, compresseur, etc.)
- des ventilations
- de l’exutoire
- des alarmes
Vidange de fosse septique classique, effectuée par un professionnelLe recyclage du média doit être effectué par un professionnel agréé
FréquenceTous les 2 à 3 mois1 fois par anTous les 2 à 4 ans en fonction de l'occupationUne fois tous les 10 ans en moyenne.
Coût0€50€ à 200€150€ à 300€Aux alentours de 1 000€

Contrôle visuel trimestriel

Il est conseillé, tous les trois mois, de faire un contrôle visuel de son filtre compact. Puisqu’un filtre compact, à l’inverse d’une micro-station, ne comporte pas de composants mécaniques, le contrôle consiste simplement à vérifier deux choses :

  1. Que les ventilations primaires et secondaires ne son pas obstruées ;
  2. Qu’aucun animal ne puisse pénétrer dans le dispositif.

Les ventilations peuvent se retrouver obstruées par de la végétation ou des nids d’oiseaux, ce qui empêcherait un bon apport d’air, nécessaire au bon fonctionnement. De même, l’intrusion d’un petit animal, en plus de causer des dangers à l’animal, pourrait endommager le massif filtrant du filtre.

Vous pouvez sans aucun problème effectuer le contrôle visuel vous-même. Il s’agit simplement de vérifier de temps en temps l’état du dispositif, comme vous vérifieriez l’état des pneus de votre véhicule !

Entretien d’un filtre compact annuel

La visite d’entretien annuelle est très importante. Elle peut être effectuée par vous (propriétaire) ou par un professionnel agréé. Comme pour les dispositifs de chauffage, le plus simple est souvent de souscrire à un contrat d’entretien.

La visite vise à contrôler plusieurs points, dont notamment :

  • la hauteur des boues ;
  • l’état des ventilations primaires et secondaires ;
  • le média filtrant ;
  • l’exutoire.

Sachez que tous les dix ans au maximum, le SPANC, Service Public d’Assainissement Non Collectif, contrôle tous les dispositifs présents sur son territoire de rattachement (le plus souvent une commune ou un regroupement de communes). À l’issue du contrôle, il émet un avis, et peut éventuellement vous contraindre à effectuer des travaux pour remettre en état.

En faisant l’entretien annuel de votre filtre compact, vous assurez un bon fonctionnement de votre dispositif, mais vous vous assurez aussi de ne pas avoir de frais « surprise » au bout de quelques années sans entretien !

La vidange

La vidange d’un filtre compact consiste à vider la fosse toutes-eaux des boues qui s’y déposent. C’est le principe même de fonctionnement du dispositif : la fosse toutes-eaux sert à un prétraitement des eaux usées, qui comporte une phase de décantation.

Lorsque les boues atteignent 50% du volume de la fosse, celle-ci doit être vidangée.

La vidange doit impérativement être faite par un professionnel agréé, dont vous pouvez trouver la liste en mairie ou auprès du SPANC.

Comme toujours, un bon entretien, mais aussi une bonne utilisation du dispositif permettent de diminuer la quantité de boues, et donc d’espacer les vidanges.

Consulter la liste des produits à ne pas mettre dans son filtre compact.

Le recyclage du média filtrant

Au bout d’un certain nombre d’années, il est nécessaire, pour presque tous les dispositifs (exceptées les micro-stations) de recycler le média filtrant. C’est une opération d’envergure que vous ne pouvez pas effectuer tout seul, et qui peut être coûteuse.

En fonction du type de filtre dont vous disposez, cette opération peut être plus ou moins importante. Certains filtres, comme les filtres compacts Tricel, utilisent de la fibre de coco ; ces filtres ont simplement besoin d’un complément de média filtrant, et non pas d’un recyclage complet.

Conclusion

Comme n’importe quel équipement, un filtre compact doit être entretenu, afin de garantir un bon fonctionnement, un bonne durée de vie, et une bonne performance.

Certaines étapes de l’entretien doivent impérativement être prises en charge par un professionnel, mais une attention régulière à l’état de votre filtre permet déjà d’éviter beaucoup de problèmes !