Comme tout, une installation d’assainissement individuel a besoin d’être entretenue. L’entretien permet non seulement de s’assurer des bonnes performances des différents dispositifs, mais aussi et surtout de confirmer qu’ils fonctionnent correctement, et qu’ils ne rejettent pas d’eaux polluées dans la nature.

Voici donc notre dossier sur l’entretien de l’assainissement individuel !

Entretien de l'assainissement individuel

Pas besoin de ce genre d’outils pour entretenir son assainissement, mais l’entretien n’est pas facultatif pour autant !

Qui se charge de l’entretien de l’assainissement individuel ?

Le garant du bon fonctionnement des installations d’assainissement d’un territoire est le SPANC, ou Service Public d’Assainissement Non Collectif. Il dépend de la commune ou de la communauté de communes, mais il peut aussi s’agir d’une entreprise privée, dans le cadre d’une délégation de service public.

L’entretien des installations en lui-même incombe au propriétaire, mais le SPANC est chargé de contrôles périodiques ou ponctuels :

  • à la conception du projet
  • à la mise en service du projet
  • périodiquement, au moins une fois tous les 10 ans
  • lors de la vente ou de l’achat d’un bien.

Le contrôle périodique, légalement, doit être effectué au moins une fois par décennie, mais c’est le SPANC qui décide de la fréquence des contrôles qu’il mènera sur son territoire. À l’issue de ces contrôles, un avis est émis par le technicien du SPANC. Si les installations sont trop vétustes, le SPANC peut mettre en demeure le propriétaire de réhabiliter ses installations sous 4 ans !

C’est pourquoi il est nécessaire de procéder à un entretien régulier qui va au delà de la visiter décennale du SPANC. Une partie de l’entretien peut être effectuée soi-même au quotidien, en fonction du dispositif, mais certaines opérations nécessitent l’intervention d’un professionnel de l’assainissement.

C’est pourquoi les fabricants proposent des contrats d’entretien d’assainissement, à la manière des contrats d’entretien pour les chaudières ou les climatiseurs.

Obtenez un devis gratuit sans engagement"micro-station

text-lines-1-300x300

Vous serez mis en contact avec :

  • Un expert de l'assainissement
  • Dans votre région
  • Qui étudiera votre projet personnalisé
  • Gratuitement
  • Sans engagement

Devis gratuit

Déroulement du contrôle du SPANC

Lors du contrôle périodique du SPANC, appelé « contrôle d’entretien et de maintenance », un technicien du SPANC prend rendez-vous avec vous et se rend sur votre terrain pour effectuer le contrôle.

Il s’agit d’identifier les installations, si cela n’a jamais été fait, mais aussi et surtout de rechercher les dysfonctionnements possibles. Plusieurs opérations sont effectuées :

  • identification des éléments de l’installation
  • mesure du niveau des boues
  • examen des installations
  • vérification du bon entretien des installations
  • évaluer les risques sanitaires posés par l’installation

Il faut donc, préalablement à la visite, vous munir de tous les documents relatifs à votre assainissement et les présenter au technicien. Entre autres, par exemple :

  • comptes-rendus de visite d’entretien
  • contrat d’entretien
  • certificat de vidanges
  • factures, plans, etc.

Déroulement d’un contrôle d’entretien annuel

Si vous avez fait appel à un professionnel pour un contrat d’entretien annuel, ce que nous vous conseillons, le déroulement du contrôle est plus ou moins le même que celui du SPANC. Cependant, il peut changer en fonction du dispositif installé. L’entretien d’une filière traditionnelle n’est pas exactement le même que celui d’une micro-station : c’est pourquoi il peut être plus simple de faire faire le contrôle par le fabricant du dispositif. Quelques fois, la garantie est même assujettie au contrôle effectué par le fabricant.

Une partie de l’entretien peut aussi être faite au quotidien, par vous, notamment :

  • vérifier que les ventilations ne sont pas obstruées
  • vérifier l’absence d’odeurs
  • vérifier l’alimentation électrique, le cas échéant (micro-stations)
  • vérifier l’absence de nids d’oiseaux ou d’animaux dans les installations

Nous avons deux dossiers dédiés à l’entretien des micro-stations et des filtres compacts, qui détaillent toutes les opérations à effectuer vous-même périodiquement et le déroulement des contrôles. Vous pouvez les consulter pour plus d’informations :

  • Entretien d’une micro-station
  • Entretien d’un filtre compact

Il est important aussi d’être conscient des produits qu’il vaut mieux éviter d’utiliser. Pour cela, consultez notre page dédiée, que vous trouverez dans le menu de navigation en haut de la page !