Comme tous les dispositifs d’assainissement individuel, les micro-stations d’épurations doivent être entretenues. Cela permet de vérifier le bon état de fonctionnement, mais surtout de prolonger la durée de vie des installations.

Aujourd’hui, nous vous proposons de détailler le processus d’entretien d’une micro-station d’épuration !

L'entretien d'une micro-station d'épuration

Obtenez un devis gratuit sans engagementmicro-station

text-lines-1-300x300

Vous serez mis en contact avec :

  • Un expert de l'assainissement
  • Dans votre région
  • Qui étudiera votre projet personnalisé
  • Gratuitement
  • Sans engagement

Devis gratuit

Le processus d’entretien d’une micro-station d’épuration

 Entretien régulierEntretien annuelVidange
Type de visiteVérification régulière par le propriétaire :
alimentation électrique
- absence d’odeurs
- fonctionnement des - systèmes d’alarme
- ventilations
Visite par un professionnel. Vérification de :
- la circulation des boues
- la hauteur des boues
- du fonctionnement mécanique (pompe, compresseur, etc.)
- des ventilations
- de l’exutoire
- des alarmes
La vidange doit obligatoirement être effectuée par un professionnel agréé.
FréquenceTous les 2 à 3 moisTous les ansUne fois tous les ans ou tous les deux ans
Coût0€50€ à 200€150€ à 300€

L’entretien d’une micro-station se décline en trois volets :

  • l’entretien régulier
  • l’entretien annuel
  • la vidange

Du bon entretien du dispositif dépendent de beaucoup les coûts de fonctionnement, qui peuvent augmenter de façon conséquente en cas de mauvais fonctionnement.

Voici un tableau récapitulatif pour vous aider à comprendre l’entretien des micro-stations :

L’entretien régulier

L’entretien régulier de la micro-station peut être réalisé par vous.

Il s’agit simplement de vérifier, de temps en temps, le bon fonctionnement de la micro-station :

  • alimentation électrique
  • absence d’odeurs
  • fonctionnement des systèmes d’alarme
  • ventilations

Il faut donc simplement s’approcher du dispositif, et vérifier que les ventilations ne sont pas obstruées, par exemple par un nid d’oiseau, et que l’appareil fonctionne bien.

Si vous avez des questions précises, le mieux est de suivre le guide de l’usager ou de contacter le fabricant. Un coup d’œil tous les mois ou tous les deux mois suffit !

L’entretien annuel

L’entretien annuel est obligatoire si vous souhaitez continuer à profiter de la garantie du produit.

Cette fois, c’est une visite d’entretien plus poussée, qui vise à contrôler le bon fonctionnement du dispositif de façon technique. Les opérations exactes sont différentes en fonction des fabricants et des modèles.

Vous pouvez effectuer ce contrôle vous-même si vous le souhaitez, mais des connaissances techniques sont nécessaires. Il faut notamment vérifier :

  • la circulation des boues
  • la hauteur des boues
  • le fonctionnement mécanique (pompe, compresseur, etc.)
  • les ventilations
  • l’exutoire
  • les alarmes

Il est donc souvent plus facile de faire appel à un professionnel. Certains fabricants proposent, comme pour les chaudières, des contrats d’entretien pour micro-station.

La vidange

La micro-station, comme tous les dispositifs d’assainissement non collectif, génère des boues, qui proviennent de la décantation des matières solides présentes dans les eaux usées.

Ces boues doivent être vidangées régulièrement. On considère que la vidange est nécessaire une fois que le volume des boues atteint 30% du volume de la cuve.

Une vidange de micro-station doit obligatoirement être effectuée par un professionnel agréé.

Quelles sont les fréquences de vidange ?

La fréquence de vidange d’une micro-station dépend de plusieurs facteurs :

  • occupation du logement
  • volume de la micro-station
  • dimensionnement
  • utilisation du dispositif

Il faut toutefois dire que les fréquences de vidange théoriques, qui découlent de tests en laboratoire, sont généralement bien inférieures aux fréquences constatées sur le terrain.

C’est-à-dire qu’il faut bien plus de temps pour que les boues atteignent 30% de la cuve qu’annoncé par les fabricants : une bonne nouvelle !

Le coût de l’entretien

L’entretien régulier de votre micro-station ne fait pas appel à un professionnel : il ne vous coûte donc qu’un peu de votre temps.

L’entretien annuel peut aussi être réalisé par vous. Si vous préférez faire intervenir un professionnel, il vous en coûtera entre 50 et 200€ par an pour un contrat d’entretien.

La vidange, elle, doit être obligatoirement réalisée par un professionnel agréé. Le prix de la vidange varie en fonction de la taille de la micro-station, de 150€ à 300€ environ.

Si vous êtes en train de considérer l’achat d’une micro-station, consultez nos dossiers sur les coûts de fonctionnement, les coûts d’installation ou le prix d’une micro-station !