Pour assurer le traitement individuel de vos eaux usées, vous pouvez choisir entre les filières traditionnelles et celles agréées.

Seulement, pour les filières traditionnelles, il faut mettre en place une zone d’épandage qui requiert une grande surface disponible jusqu’à plus de 100 m2.

Si votre maison a un petit terrain, il est donc plus intéressant de vous tourner vers les filières agréées qui sont bien plus compactes, avec une emprise au sol de 5 à 15 m2 pour un logement standard.

Dans ce dossier, nous allons donc vous présenter les différentes solutions envisageables et le prix des filières compactes.

Prix des filières compactes : les micro-stations

prix-filieres-compactesTout d’abord, nous allons vous parler de la micro-station étant donné que c’est la solution idéale pour assurer l’assainissement dans les résidences principales sans terrain.

Il s’agit d’un système autonome et fiable qui ne nécessite pas d’épandage.

Il reproduit les stations d’épuration urbaine, mais à l’échelle d’une l’habitation individuelle.

La prise en charge des eaux usées se déroule en quatre étapes :

  • La collecte et le prétraitement des eaux usées (séparation des matières solides, des huiles, des graisses et du liquide),
  • Le traitement par activation biologique (dégradation des matières polluantes par des bactéries),
  • La clarification (séparation des boues résiduelles et des eaux traitées),
  • Le rejet des eaux dans le milieu naturel.

De l’oxygène est apporté par un compresseur d’air pour permettre aux bactéries épuratrices de se développer et de digérer les matières polluantes dans les eaux usées.

L’intérêt de cette filière est sa faible emprise au sol (entre 5 et 10 m2).

Son prix d’achat varie généralement en fonction le nombre d’habitants de la maison. Cela débute à 6 000 euros pour une maison de 2 à 5 personnes et peut aller jusqu’à plus de 10 000 euros pour un logement de plus de 10 personnes.

Sachez que les micro-stations sont éligibles à la réduction de la TVA à 10 % lorsque vous réhabilitez votre système d’assainissement avec cette filière.

Les filtres compacts

De nouvelles filières compactes se sont aussi apparues sur le marché en lieu et place du système d’épandage pour les filières traditionnelles.

On cite par exemple le filtre coco, un système composé d’une fosse toutes eaux et d’un massif filtrant.

Comme pour les filières traditionnelles, la fosse toutes eaux prend en charge la collecte et le prétraitement des effluents domestiques.

Le filtre qui inclut un média filtrant (fibres de coco) prend ensuite le relais. Il peut retenir physiquement les éléments polluants non traités par la fosse toutes eaux.

Il fait également office de support bactérien sur lequel des microorganismes biologiques peuvent se fixer et se développer, puis digérer les polluants restants.

Ce procédé a plusieurs avantages :

  • Il économise de l’espace (emprise au sol d’environ 15 m2)
  • Il ne produit aucun déchet, car les fibres sont renouvelables dans le temps. En fin de vie, celles-ci peuvent servir de compost
  • Il n’a pas besoin d’électricité pour fonctionner (l’aération des bactéries épuratrices et assurée par un système de ventilation installé sur le filtre).

Le prix total de cette filière compacte peut osciller entre 7 000 et 10 000 euros.

Considéré comme écologique, elle est éligible à la TVA à 10 % et au prêt à l’amélioration de l’habitat. Ce prêt est remboursable sur 36 mois au maximum, avec un taux d’intérêt de 1 %.

De plus, lorsque vous réalisez des travaux liés à la réhabilitation de l’assainissement avec cette filière, vous pouvez d’un prêt l’éco-prêt à taux zéro, plafonné à 10 000 euros et remboursable sur 3 à 10 ans.

Pour choisir la filière compacte adaptée à votre logement, n’hésitez pas à vous rapprocher du Service Public de l’Assainissement non Collectif (SPANC) de votre ville. Vous pouvez aussi demander conseil à un spécialiste dans le domaine.