Le prix d’une fosse septique plastique dépend surtout de celui du dispositif, mais aussi d’autres éléments. Mais pourquoi choisir ce type de matériau pour votre assainissement ? Quels sont les différents pôles de dépenses liés à l’achat d’un tel dispositif ? Dans ce dossier spécial, nous allons faire un rapide survol du prix d’une fosse septique en plastique.

Pourquoi opter pour une fosse en plastique ?

prix-fosse-septique-plastiqueQuand on parle de « plastique », il s’agit plus précisément du polyuréthanne ou du polyéthylène. Certains fabricants peuvent renforcer les parois d’une fosse en plastique avec de la fibre de verre.

Il présente plusieurs avantages :

  • Il est moins lourd qu’une cuve en béton et ne requiert donc qu’un moyen de levage léger, ce qui réduit le coût de sa mise en place.
  • Le matériau en plastique offre une grande résistance à la corrosion, aux gaz et aux acides qui se trouvent naturellement dans les eaux usées domestiques.
  • Tous les autres composants (rehausses, couvercles, bac à graisse, etc.) sont en plastique. Cela fournit donc une parfaite étanchéité à la fosse.

Bien que moins robuste qu’une fosse en béton, celle utilisant du matériau synthétique s’avère actuellement l’une des solutions les plus adaptées pour l’assainissement non collectif.

Quel est le prix d’une fosse septique en plastique ?

Tout d’abord, le prix de la cuve, y compris sa livraison et sa pose, peut varier entre 5000 et 8000 euros pour un modèle classique (6 EH).

Cette filière ne peut être installée que par un professionnel de l’assainissement. Mais sachez que cela peut vous faire bénéficier d’un à prêt à taux zéro et d’une réduction de la TVA à 10%, sous certaines conditions.

A cela s’ajoute le tarif de la vidange. Au fur et à mesure que le dispositif épure les effluents, les particules solides s’accumulent et forment des boues sur le fond. Et lorsque le volume de ces boues atteint 50 % du volume total de la fosse, il faut les extraire du système. Cette prestation peut vous couter entre 150 et 350 euros.

Obtenez un devis gratuit sans engagementmicro-station

text-lines-1-300x300

Vous serez mis en contact avec :

  • Un expert de l'assainissement
  • Dans votre région
  • Qui étudiera votre projet personnalisé
  • Gratuitement
  • Sans engagement

Devis gratuit

Prévoir les coûts annexes

Enfin, pour éviter les dépenses imprévues, il faut allouer un budget pour les coûts annexes, c’est-à-dire l’entretien du dispositif.

En effet, tout système d’assainissement se doit d’être régulièrement entretenu. Ceci permet d’assurer une longévité de fonctionnement et surtout la qualité de l’épuration de vos eaux usées.

L’entretien annuel peut être réalisé par spécialiste agréé ou par le fabricant qui a installé votre fosse septique Si vous n’avez pas signé un contrat relatif à cela, vous pouvez vous fier à un professionnel autorisé par votre préfecture. Le coût de cette intervention tourne autour de 100 et 150 euros.

Conclusion

Les fosses septiques traditionnelles ne doivent plus être installées en guise d’assainissement autonome. De nos jours, on utilise ce terme pour désigner la fosse toutes eaux. Lorsqu’elle est faite de plastique, celle-ci s’avère moins onéreuse et facile à poser. Offrant une parfaite étanchéité, ce type de matériaux est également durable puisqu’il ne subit aucune dégradation de corrosion au fil des années.