Selon la définition de l’INSEE (Institut national de la statistique et des études économiques), une résidence principale est un logement occupé à titre principal et de façon habituelle par un ou plusieurs individus d’un même ménage. Ce qui signifie que les volumes d’eaux usées ne risquent pas de varier nettement dans le temps.

Si celle-ci n’est pas raccordée au tout à l’égout, la loi vous oblige alors de l’équiper d’un assainissement individuel pour résidence principale afin de traiter vos effluents domestiques.

Ce dossier vous liste quelques exemples de dispositifs pouvant être installés dans une telle situation.

La micro-station d’épuration

Une micro-station est un système d’assainissement non collectif (ANC) constitué de trois cuves (certains modèles utilisant des technologies avancées n’en disposent qu’une ou deux).

Dans le premier contenant, les eaux usées sont prétraitées par un processus de décantation, séparant ainsi les matières solides des liquides. Le second compartiment assure le traitement par le biais des micro-organismes capable de digérer les éléments polluants restants. La troisième cuve, quant à elle, prend en charge la clarification des eaux avant de les relâcher dans la nature.

Ce système offre de nombreux avantages :

  • Mise en place facile et rapide,
  • Absence d’odeurs et de bruits,
  • Pas de recours aux produits chimiques pour l’assainissement,
  • Peut être installé dans un sous-sol ou un garage,
  • Etc.

L’inconvénient des micro-stations, c’est qu’elles nécessitent de l’électricité pour actionner un compresseur d’air afin d’alimenter en oxygène les microorganismes dans les effluents.

Néanmoins, c’est le dispositif le plus compact sur le marché (emprise d’environ 5 m2) et qui affiche un rendement épuratoire très élevé (jusqu’à 99 %).

Obtenez un devis gratuit sans engagement"micro-station

text-lines-1-300x300

Vous serez mis en contact avec :

  • Un expert de l'assainissement
  • Dans votre région
  • Qui étudiera votre projet personnalisé
  • Gratuitement
  • Sans engagement

Devis gratuit

Le filtre compact, une alternative à la micro-station

Le filtre compact est aussi un des dispositifs à recommander pour les résidences principales. Il est composé d’un massif filtrant précédé d’une fosse toutes eaux (FTE).

Comme la micro station, il ne demande pas non plus d’épandage. Toutefois, il n’est pas envisageable de l’installer hors-sol.

Les effluents sont prétraités dans la FTE et passent ensuite dans le massif filtrant qui renferme des filtres média écologiques (fibre de coco, zéolithe, etc.). Les bactéries épuratrices qui n’ont pas besoin d’oxygène se fixent et se développent sur ce support pour éliminer les matières polluantes restantes.

Parmi les atouts de ce système ANC, on compte :

  • Sa faible emprise au sol (environ 10 m2),
  • Sa capacité à s’adapter aux absences prolongées. Il peut donc être installé dans les résidences secondaires.
  • Le fonctionnement sans électricité,
  • Les nuisances sonores réduites,
  • Etc.

De plus, cette filière agréé est éligible à l’écoprêt à taux zéro et à la réduction de la TVA à 10 %.

Quel assainissement individuel choisir pour une résidence principale ?

Comme nous l’avons déjà mentionné, ces deux systèmes sont très compacts et offrent tous un haut rendement épuratoire. Autrement dit, les eaux à la sortie de l’ANC peuvent être rejetées dans la nature sans présenter aucun danger pour l’environnement et la santé.

Le prix d’achat et l’entretien du dispositif sont aussi quasiment similaires.

Pour trancher entre ces deux options, vous pouvez donc vous rapprocher du SPANC qui est le Service Public d’Assainissement Non Collectif de votre commune ou demander conseil à un installateur agréé.