La fosse toutes eaux (FTE) est un dispositif qui remplace la fosse septique traditionnelle. Cette dernière est désormais interdite d’installation en France.

Quelles sont les différences entre ces deux termes ? Quel est le prix de la FTE, comment l’installer et l’entretenir ? Dans ce dossier, vous saurez tout sur cette filière nouvelle génération.

Quelle différence entre fosse toutes eaux et fosse septique

Comme nous l’avons déjà mentionné, la fosse septique est un système d’assainissement traditionnel. Elle était seulement destinée à récolter et à traiter les eaux des WC.

Quant à la FTE, elle est capable de collecter, puis de traiter l’ensemble des effluents issus des habitations non reliés au tout-à-l’égout. On cite par exemple les eaux ménagères (également appelées eaux grises) et les eaux-vannes qui proviennent des toilettes.

Attention toutefois de ne pas raccorder les eaux de pluie à votre FTE. : c’est tout simplement interdit par la loi.

Le rôle de la FTE est de pré-traiter les eaux ménagères domestiques en décantant les matières solides et en liquéfiant les matières graisseuses.

Tout comme la fosse septique, la FTE doit être suivie d’un système permettant de traiter de nouveau les eaux pour pouvoir les épurer.

Obtenez un devis gratuit sans engagementmicro-station

text-lines-1-300x300

Vous serez mis en contact avec :

  • Un expert de l'assainissement
  • Dans votre région
  • Qui étudiera votre projet personnalisé
  • Gratuitement
  • Sans engagement

Devis gratuit

Comment installer une fosse toutes eaux ?

Avant d’installer ce dispositif, il est recommandé de contacter le Service public d’Assainissement non collectif (SPANC) afin de connaître les réglementations à respecter dans votre commune.

En ce qui concerne l’installation proprement dite, voici les différentes étapes clés:

  • Étude de parcelle : Avant toute chose, vous devez évaluer la perméabilité de votre sol. Pour cela, vous devez faire appel à un bureau d’étude qui déterminera l’existence ou non d’une nappe phréatique ; qui identifiera la surface disponible, le système de ventilation, etc.
  • Votre spécialiste choisira ensuite le volume de la FTE selon vos pièces à vivre. À titre d’exemple, pour de 3 à 5 pièces, il peut choisir une FTE de 3m3. Pour 5 à 7 pièces, il pourra vous recommander un modèle de 4 à 5 m3.
  • Pour finir, votre cabinet va préciser l’emplacement exact de votre installation tout en respectant les normes en vigueur (à 35 m d’une source d’eau, à 3 m de votre habitation, à 5 m du logement voisin, etc.).

Le prix d’une fosse toutes eaux

Vous envisagez d’installer une FTE pour votre logement ? Alors, vous devez prévoir un budget global d’environ 4 500 à 9 000 euros.

Il faut également considérer les coûts d’entretien de votre dispositif. La vidange de la FTE doit par exemple être réalisée toutes les 3 à 4 ans. Plus précisément, vous devez y procéder lorsque le niveau des boues représente la moitié du volume de la FTE.

Pour ce faire, la loi vous oblige à faire appel à un vidangeur agrée. Sa prestation vous sera facturée entre 150 et 300 euros.

Conclusion

Ce qu’il faut retenir, c’est que la mise en place d’une FTE doit être réalisée par un spécialiste agréé dans le domaine. C’est un projet qui nécessite généralement un investissement conséquent, mais n’oubliez pas que l’État peut vous aider à alléger votre budget grâce aux diverses aides qu’il propose (ANAH, TVA à 10 %, etc.).

Enfin, n’oubliez pas qu’il ne faut pas négliger l’entretien de votre filière pour assurer le bon fonctionnement du dispositif le plus longtemps possible.