Selon l’arrêté du 7 septembre 2009, le ministère de la Santé et de l’Environnement précise qu’une filière d’assainissement agréé est un système souvent compact qui peut être installé dans des logements disposant d’une faible surface à dédier au traitement des eaux usées domestique.

On compte actuellement plus d’une centaine de dispositifs agréés, mais on peut les regrouper en 3 grandes familles : la micro-station d’épuration, les filtres compacts et les filtres plantés.

Dans ce dossier spécial, nous allons faire le point sur la micro-station individuelle agréée : Comment fonctionne-t-elle ? Quels sont ses avantages et son prix ?

Principe de fonctionnement d’une micro-station individuelle agréée

micro-station-epuration-tricel

La micro-station Tricel Novo, ici en 6EH.

Cette filière fait appel à des bactéries épuratrices présentes dans les eaux usées pour digérer les matières organiques polluantes qui s’y trouve. Le processus d’épuration se fait en 3 phases bien définies :

  • La décantation primaire,
  • La réaction biologique,
  • La clarification.

Ces trois opérations se déroulent dans 3 compartiments différents, lesquels sont la plupart du temps intégrés dans une seule cuve.

Une fois toutes ces étapes réalisées, l’eau assainie peut être rejetée dans l’environnement.

Pour se développer et assurer correctement l’assainissement des effluents, les microorganismes aérobies doivent êtres régulièrement oxygénés via un compresseur. En cas panne électrique ou d’absence prolongée, la flore bactérienne peut ainsi se dégrader et il faudra donc les réactiver.

Obtenez un devis gratuit sans engagement"micro-station

text-lines-1-300x300

Vous serez mis en contact avec :

  • Un expert de l'assainissement
  • Dans votre région
  • Qui étudiera votre projet personnalisé
  • Gratuitement
  • Sans engagement

Devis gratuit

Pourquoi choisir cette filière ?

C’est parce qu’elle a plusieurs atouts, notamment lorsqu’on la compare avec un système traditionnel qui requiert des travaux de grande envergure et une surface d’épandage de plusieurs centaines de mètres carrés.

En résumé, ce dispositif est :

  • Léger : Pesant en moyenne 200 à 300 kg, la micro-station est facile à installer et moins coûteuse en termes de travaux d’installation,
  • Compact : Une emprise au sol de 5 m² environ suffit pour un logement de 6 équivalents-habitants ou 6 EH,
  • Performant : Le rendement épuratoire de la filière peut aller jusqu’à 99 %,
  • Fiable : La durée de vie du dispositif se situe entre 20 et 40 ans, contre 10 à 20 ans pour l’épandage d’un système traditionnelle.
  • Adaptable à tout type de terrain, même en présence de nappe phréatique.

Toutefois, il faut noter que cette filière n’est pas autorisée pour les résidences secondaires à cause de sa faible capacité à supporter les variations de charges. Elle nécessite également de l’électricité pour faire fonctionner un compresseur qui alimente en oxygène les bactéries épuratrices.

Pour cela, prévoyez un budget supplémentaire d’environ 40 euros par an.

Le prix d’achat d’une micro-station individuelle agréée

En se référant à la moyenne des prix proposés par les Ministères de l’Écologie et de la Santé et d’après la liste de tous les dispositifs d’assainissement agréés qu’ils ont énoncés, la fourchette de prix d’une micro-station individuelle est la suivante :

  • Logement individuel de 1 à 6 EH : 5 000 à 8 000 € HT,
  • Entre 7 et 10 EH : 7 000 à 9 500 € HT,
  • À partir de 11 EH, le prix débute à 8 500 € HT.

Ces coûts incluent généralement le prix d’achat, la livraison et la mise en place du dispositif.

Pour finir, rappelons qu’il existe deux taux de TVA applicables sur la micro-station individuelle agréée. Le taux de 20 % habituel concerne les nouvelles installations.

Par contre, si vous envisagez de réhabiliter votre dispositif datant de plus de deux ans, vous pouvez profiter d’une réduction de 10 % sur la TVA concernant les travaux réalisés.